Réussir à tous les coups son anniversaire : la recette de Slinouland

Le contexte

Imaginez que vous êtes un gars qui, parmi vos amis, organise tout le temps les soirées, les vacances, etc.
Imaginez maintenant que vous êtes un gars dont le métier même est d’orchestrer des évènements, que vous vous revendiquez comme très bon dans le domaine… et que, en plus, vous n’aillez pas complètement tort.
Imaginez enfin que vous êtes un gars qui rêve depuis toujours faire un truc énorme pour fêter ses trente ans.

Alors maintenant, supposez (un dernier petit effort, allez…) que vous êtes ces trois gars en même temps. Que feriez-vous alors pour fêter vos 30 ans ?
Hé bah Joss, lui, il a fait Slinouland… Et c’était bien à la hauteur de toute espérance !

La recette de Slinouland

Niveau de difficulté : 5/5

Temps de préparation : 1 an

Ingrédients :

  • Un cinquantaine de « bons » amis, quelques membres de sa famille que l’on arrive à supporter
  • De l’imagination, du teesing, une superbe organisation et de la chance, beaucoup de chance
  • Une équipe vidéo / photo pour avoir de quoi inonder Facebook ensuite
  • Un car et un chauffeur à même de voguer vers un lieu qui va bien
  • Un DJ de renommée internationale… « bonsoir Compomorté » !
  • Des stars de la scène comique (from the Jamel Comedy baby club) et de la chanson (avec Johny Chwalliday en guest star et, aux aurores, juste quelqu’un comme toi)
  • mais également… un bon traiteur, de la bonne humeur, peu de pudeur, beaucoup de chaleur, de supers acteurs et d’incroyables danseurs.

Préparation :

C’est l’histoire d’une invitation à un anniversaire qui n’avait qu’une date et un nom :

Vous êtes invité à Slinouland le 01 Septembre 2012 !

Point de lieu, ni de thème. Après quelque temps pour nos esprits à errer dans le flou le plus total, un site web fit son apparition. Mais là encore, peu d’informations filtraient. Pendant un an, chaque semaine, le portrait de l’un des invités était fait sur le site. Pendant un an, chaque semaine, une liste des choses à ramener était alimentée. Les indices étaient distillés au fur et à mesure, juste assez pour maintenir la tension, pas suffisamment pour éclaircir le mystère.
Puis vint le jour tant attendu où les invités prirent connaissance du lieu… de rendez-vous :

Rendez-vous samedi à 9h30 à Porte Maillot, prenez de quoi dormir !

Les invités, toujours ignares mais bien dociles, montèrent dans un car à l’heure et lieu dits, s’en remettant corps et âmes aux plans secrets et pourtant potentiellement vicieux du maître de cérémonie…
Un peu plus de 3 heures de route plus tard et c’était l’arrivée à Slinouland !
Où était-ce ? on ne le saura peut-être jamais. C’était à peu près entre nulle part et le trou du cul du monde, mais, l’espace d’un weekend, c’était devenu le plus bel endroit du monde.

Pour le reste, les photos parlent d’elles-mêmes, ci-dessous une toute petite sélection, les autres sont privées, visibles dans l’espace client :

2 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisse ici ton super commentaire !